Genève Eaux-Vives
 

Sauf travaux exceptionnels ou pour des raisons de sécurité, les travaux ont lieu de jour, durant les horaires standard de chantier, soit de 7h à 20h.

Gare de Genève-Eaux-Vives et tranchées couvertes

Phase 1 : Dès décembre 2011
Désamiantage et démolition des bâtiments existants. Il s’agit uniquement des locaux industriels et des entrepôts situés à proximité immédiate de la zone ferroviaire ou du futur tracé. Réalisation des terrassements sur les deux premiers mètres.

Depuis fin janvier 2012 et jusqu’à la fin des travaux, le centre de tri situé à l’angle de l’avenue de Chamonix et de la route de Chêne est déplacé de quelques mètres sur l'avenue de Chamonix. Celui situé à l’angle de l’avenue de la Gare des Eaux-Vives et du barreau Frank-Thomas est, pour le moment, supprimé.

Phase 2 : Dès juillet 2012
Pour les tranchées couvertes, le collecteur sous l’avenue Théodore-Weber est dévié et le pré-terrassement effectué, avec réalisation de soutènements provisoires. Pour ce faire, l'avenue Théodore-Weber est mise en sens unique descendant entre la rue Gustave-Muller-Brun et la rue de la Terrassière/route de Chêne. La piste cyclable existante est conservée. Le sens unique de la rue Agasse est inversé entre la rue Gustave-Muller-Brun et le clos Belmont. Et ces deux dernières rues sont mises en sens unique entre l'avenue Théodore-Weber et la rue Agasse.

Pour la gare, installation du chantier et de la centrale à béton, déviation des réseaux, réalisation des soutènements provisoires et du pré-terrassement. En surface, cela se traduit par une réduction du nombre de voies de circulation de la route de Chêne. Cette réduction sera modifiée en fonction de l’évolution géographique des travaux.

Phase 3 : Dès octobre 2012
Les parois moulées sont réalisées, puis la dalle de couverture coulée. L’excavation se déroule en taupe jusqu’au radier. A ce stade, le radier (dalle inférieure) est coulé en place.


Dès avril 2013, la traversée de la route de Chêne s'effectuera en trois étapes : la déviation de la voie descendante, du tram et de la voie montante.

Simultanément, les travaux des tranchées couvertes ont également lieu au barreau Frank-Thomas (qui relie l’avenue de la gare des Eaux-Vives à la route de Frontenex en traversant les anciennes voies de chemin de fer). Ce barreau est ainsi dévié début juillet 2013, mais la circulation bidirectionnelle est conservée. En amont du barreau, le chemin Frank-Thomas sera concerné par les travaux dits des « Trois-Chêne ».

Pour réaliser la tranchée couverte au niveau de l'avenue Théodore-Weber, cette rue est déviée de septembre 2012 à mars 2013. La rue Agasse est mise en impasse dès mars 2013 entre la route de Chêne et le chemin Clos-Belmont, ceci afin de réaliser la tranchée couverte sous cette rue. La déviation du collecteur Weber se poursuit jusqu'à juin 2013. La déviation des réseaux et la réalisation des dalles de couverture se poursuivent sur l’avenue Théodore-Weber et la circulation revient alors à la normale fin 2013.

Phase 4 : Dès octobre 2013
Travaux d’étanchéité des ouvrages, création de la rampe pour l’évacuation des déblais du tunnel de Champel.

Phase 5 : Dès août 2014

Evacuation des déblais du tunnel de Champel (marinage) et repli d'une partie des installations de chantier.

L’espace situé au-dessus de la tranchée couverte entre l’avenue Théodore-Weber et la route de Chêne est mis à disposition de la Ville de Genève pour l’aménagement en surface. La circulation sera rétablie sur l’ensemble des routes traversées.

Réalisation des porteurs verticaux de la galerie commerciale et de la dalle supérieure des commerces. Cette dalle clos l’enceinte de la gare et servira de base à l’aménagement de l’esplanade ayant fait l’objet d’un concours lancé par la Ville de Genève.

Phase 6 : Début 2018

Fermeture du puits d’accès Théodore-Weber et de la trémie centrale. Des travaux de finition sont effectués à l’intérieur des ouvrages.

Galerie Swisscom

La déviation de la galerie Swisscom située sous la route de Chêne est nécessaire pour le passage de la tranchée couverte. Ces travaux ont commencé en décembre 2011 et duré jusqu’en décembre 2012 pour la partie en surface.

Les réseaux sous la route de Chêne côté ouest sont déviés, ce qui occasionne l’interruption d’une des deux voies montantes sur cette route. Le déplacement des câbles commence et dure jusqu'en mars 2013.

C’est ensuite le terrassement entre la rue Agasse et la route de Chêne qui est effectué, une paroi berlinoise est réalisée et la déviation des réseaux côté ouest se poursuit.

Enfin, la galerie Swisscom est déviée et la trémie d’accès fermée.