Val d'Arve
 

Sauf travaux exceptionnels ou pour des raisons de sécurité, les travaux ont lieu de jour, durant les horaires standards de travail, soit de 7h à 12h et de 13h à 19h. Des travaux pourront cependant avoir lieu à l’intérieur des tunnels durant des horaires plus larges, pour autant qu’ils respectent les normes en vigueur.

Tranchée couverte du Val d’Arve

La réalisation des travaux de la tranchée couverte du Val d’Arve se fera en majeure partie depuis la surface. Dans un premier temps, tous les réseaux, de surface et souterrains, sont déviés afin de libérer le terrain pour construire l’enceinte de la tranchée couverte. Elle consiste en parois moulées (c’est-à-dire du béton armé coulé dans une tranchée étroite et profonde) et dalles de couverture. Une fois l’enceinte réalisée, la tranchée est creusée en taupe pour réaliser le radier (dalle inférieure). La pose des équipements ferroviaires est effectuée dans un deuxième temps. Viennent en dernier les aménagements extérieurs.
Les travaux se déroulent essentiellement dans 4 zones, dénommées Fontenette (zone de loisirs de la Fontenette), route de Veyrier (traversée entre la piscine de Carouge et le boulodrome), OCAN (traversée au droit de la sortie de la halle technique) et route du Val d’Arve (traversée entre la fourrière et le bâtiment de la voirie).

Phase 0 : avril 2012 à mai 2012
Installation du chantier. Déplacement du collecteur aux deux extrémités du chantier (côté Fontenette et côté route de Veyrier). Travaux de surface en préparation du ripage du trafic à côté de l’OCAN (cf. phases 1 et 2).


Phase 1 : juin 2012 à juillet 2012
Côté Fontenette, réalisation du collecteur et création des parois moulées.
Côté route de Veyrier, le trafic est ripé pour permettre la réalisation des parois moulées et des dalles de couverture. Les circulations piétonnes sont déplacées mais garanties en tout temps.
Côté route du Val-d’Arve, le trafic est ripé à la hauteur de la voirie de Carouge.
 

Phase 2 : août 2012 à septembre 2012
Côté Fontenette, poursuite des parois moulées et des dalles de couverture.
Côté route de Veyrier, poursuite de la réalisation des parois moulées et des dalles de couverture. La circulation est déplacée au sud de la route de Veyrier.
Mêmes travaux côté OCAN et à la route du Val d’Arve.


Phase 3 : octobre 2012 à décembre 2012
Côté Fontenette, création des parois moulées, puis début du terrassement et de la réalisation du radier.
Côté OCAN, création des parois moulées, terrassement et réalisation des dalles de couverture. Côté route du Val d'Arve, le trafic est ripé à la hauteur de la voirie de Carouge et la chaussée est élargie en mordant dans le talus qui borde l'OCAN (élargissement provisoire), le trafic est ainsi basculé sur la chaussée gagnée sur ce talus.


Phase 4 : janvier 2013 à mars 2013
Pour l’ensemble des zones concernées, la phase 4 consiste en la réalisation des dalles de couverture et la remise en état des surfaces. Côté Fontenette, le terrassement continue et la réalisation du radier commence, afin de mettre en place la rampe d'accès pour l'excavation des matériaux de la tranchée couverte et du tunnel de Pinchat.

Phase 5 : mars 2013 à juillet 2013
Pour l’ensemble des zones concernées, la phase 5 consiste en la réalisation des dalles de couverture, le terrassement en taupe, la réalisation du radier et la remise en état des surfaces.

Le chantier de la tranchée couverte s’interrompt ensuite durant une trentaine de mois pour permettre l’évacuation des matériaux du tunnel de Pinchat.


Phase 6 : début 2017 (1er semestre)
Démolition de la rampe d’accès et fermeture de l’ouverture laissée dans la tranchée couverte.
Réalisation des équipements ferroviaires et finitions.

Pont sur l’Arve

La construction du pont n’engendre aucun impact sur la circulation, mais réduit temporairement l’accès piétonnier et l’utilisation de la zone de loisirs de la Fontenette pendant toute la durée des travaux. Elle dépend cependant de l’accès à la falaise du Val d’Arve, ainsi le planning ne peut être défini précisément pour l’instant.

Phase 1 : février 2012 à mai 2012
Réalisation des culées en rive gauche, ainsi que des piles provisoires du pont provisoire.

Phase 2 : octobre 2012 à avril 2013
Achèvement des deux piles provisoires du pont provisoire, ainsi que de sa culée en rive droite. Réalisation des deux piles provisoires du pont définitif. Mise en place du pont provisoire.

Phase 3 : mai 2015 à avril 2016
Assemblage des éléments sur place et poussage du pont définitif.

Phase 4 : dès mai 2016
Réalisation des jonctions en béton armé de part et d'autre du pont. Ces jonctions permettent de relier le pont à la tranchée couverte d’une part et au tunnel de Champel d’autre part.

Phase 5 :
Pose des vitrages et de leur structure de support sur le pont et sur les éléments de jonction avec les ouvrages amont et aval. Réalisation des finitions du pont et mise en place des équipements ferroviaires.