Les plus de CEVA
 

La réalisation de CEVA a un impact positif sur l’économie du bassin franco-valdo-genevois, tout en améliorant l’offre de transport et en considérant les questions environnementales.
 

Un + pour la mobilité

CEVA constitue une alternative à la mobilité automobile individuelle et représente une colonne vertébrale pour le réseau des transports collectifs. Il permet des liaisons rapides et fréquentes entre le centre de Genève et l’ensemble du bassin lémanique. Les déplacements à l’intérieur de l’agglomération genevoise sont facilités. Grâce aux systèmes de correspondances et à la coordination des horaires, le RER est pleinement intégré dans les réseaux nationaux et internationaux francosuisses.

Un + pour l'environnement

Le transport ferroviaire est par nature peu polluant et constitue une alternative efficace aux transports individuels motorisés. Le passage en souterrain des anciennes voies sur le tronçon Eaux-Vives–Foron supprime les nuisances sonores existantes pour les riverains. Il permet également l’aménagement d’une voie verte, dédiée à tous les moyens de locomotion non motorisés et aux loisirs. Ces quatre kilomètres sont jalonnés d’espaces verts à fort potentiel écologique, créant ainsi un véritable couloir biologique au coeur de Genève.

Un + pour le développement

En plus de son impact positif sur la mobilité, CEVA génère une revitalisation du développement urbain, notamment autour de ses gares qui constituent de nouveaux pôles d’activités et permettent l’émergence de nouveaux quartiers. Trois projets destinés à mettre en valeur les périmètres des stations de Lancy–Pont-Rouge, Genève–Eaux-Vives et Chêne-Bourg aboutissent à la création de plus de 1’000 logements et de 157’000 m2 de surfaces d’activités commerciales et publiques.

Un + pour les habitants

Grâce à CEVA, les habitants bénéficient d’une circulation plus fluide dans leur quartier, de connexions plus rapides entre la rive gauche et Cornavin ainsi que de plus grandes zones piétonnes aux abords des gares et haltes. Plus de 120’000 personnes habitent à moins de 500m d’une des futures stations CEVA.

Les cyclistes peuvent se déplacer en toute sécurité sur un nouvel axe de mobilité douce depuis les Eaux-Vives jusqu’au-delà de la frontière.

Un + pour l'architecture

La construction de CEVA donne lieu à des réalisations architecturales remarquables telles que les cinq nouvelles stations dessinées par Jean Nouvel, célèbre architecte français et lauréat du concours d’architecture des gares CEVA en 2004.
L’utilisation de la brique de verre de grande dimension, qui est à la base de son concept, permet la création d’espaces souterrains sûrs, lumineux, conviviaux et uniques.

Un + pour les entreprises et les commerces

A l’heure de la mondialisation et de l’intensification de la compétition entre les grands centres urbains, la question de l’accessibilité est un facteur déterminant pour les entreprises et les commerces.
En créant de nouvelles connexions, CEVA contribue à la dynamisation de nombreuses zones urbaines, notamment en facilitant l’accès aux entreprises, aux commerces et aux services situés sur son parcours et à proximité.